La semaine passée, je discutais avec une cliente qui était préoccupée car les choses navançaient pas comme elle laurait bien voulu. Elle navait pas encore réalisé de ventes et ses premiers essais navaient pas abouti.

 

Ensemble, nous avons analysé son business model. A un moment donné, elle m’a posé la question : Quest-ce c’est exactement un business model ? ». Quelque part, je sais ce que cest, mais dans le fond, je ne sais pas exactement ce que cest.

 

Un business model est ta stratégie business.

 

– Que vends-tu?: des produits, des services ou les deux ; 

– A qui ?: quel est ton groupe cible : des entreprises (business to business) ou des particuliers (business to consumer) ou les deux ; 

– A quel prix ?:  là, tu dois tenir compte de toutes les fluctuations de prix possibles ; 

– Et via quel canal ?: Vente en direct ou vente indirecte (via des revendeurs/partenaires), ou via les deux canaux, en ligne ou pas en ligne.

 

Cela semble des questions simples, banales, mais mon expérience ma appris que beaucoup dentrepreneurs ne font pas cet exercice ou bien ils le font trop vite ou superficiellement.

 

Avec la conséquence qu’à un certain moment, leur business ne tourne pas comme ils l’auraient bien voulu et ils ne comprennent pas pourquoi.

Comme je l’ai dit, cela semble facile, mais ce ne lest pas du tout!

 

Tu penses peut-être : « oh, je réponds à ces simples questions et ma réflexion est faite. » Malheureusement, non ; ce nest pas aussi évident que ça ! Voici un exemple :

 

Annemarie est coach de yoga. Elle aide les entrepreneurs et les particuliers à garder un équilibre mental et physique afin d’obtenir de meilleurs résultats dans leur vie.  Et elle  réalise cela en enseignant le yoga.

 

Faisons maintenant lexercice de réflexion ensemble :

 

– Que vend Annemarie ?: Elle vend des cours de yoga en groupe

– A qui vend-elle ?: son groupe cible est constitué d’entrepreneurs (business to business) et de particuliers (business to consumer) 

– A quel prix ?: Tenant compte de toutes les fluctuations de prix possibles /une carte 10 séances  

 – Via quel canal ?:En direct : le client achète la carte de 10 séances et suit les cours séance par séance .

 

Faire un exercice de réflexion ? Pas question! Pas le temps. Il est nécessaire dalvancer !

A quoi Annemarie na-t-elle pas pensé dans son business model ?

 

Y a-t-il un système pour développer son business, qui lui apporterait une plus grande rentabilité ? Non, dans son business model simple, ce nest pas présent.

 

Est-ce que son business model tient compte de revenus passifs ? Des revenus qui sont acquis par la création de quelque chose quon fait une seule fois. Une chose qui a pris du temps et de l’énergie, mais qui a une grande valeur, qui se vend et se revend sans devoir nécessairement être présent. En d’autres termes, un revenu qui rentre sans aucune intervention de sa part. Non, dans son business model simple, ce nest pas présent.

 

A-t-elle tenu compte, dans son modèle, dopportunités de ventes additionnelles, c’est-à-dire des techniques de vente qui incitent les clients à acheter plus que ce quils avaient prévu. Non, dans son business model simple, ce nest pas présent.

 

Comment sassure-t-elle que les clients ne sarrêtent pas après 10 séances. Comment assure-t-elle la garantie dachat/ la poursuite de l’achat ?

Son business model ne tient que partiellement compte de cela. Elle pourrait faire beaucoup plus !

 

Est-ce que son business model tient compte du fait que la plupart des entrepreneurs ont peu de temps et peu de possibilités pour se libérer pour suivre des cours de yoga ? Comment solutionne-t-elle ce problème ? Non, dans son business model simple, elle ne tient pas compte de cet élément et elle ne propose pas de solution à ce problème.

 

Ce ne sont que quelques exemples qui manquent dans son supposé « bon business model ». Comme tu peux le constater, il est important quelle aille beaucoup plus loin. Quelle réfléchisse aux besoins de ces clients et comment ses services ou ses produits peuvent solutionner les problèmes.

 

Doncelle a encore du pain sur la planche pour quelle ait un business model optimal qui lui garantisse une forte rentabilité. Mais une fois cet objectif atteint, là, elle pourra mettre l’accent sur son marketing et sur sa vente avec un super concept vendable.

Et crois-moi, cest faisable !

Raconte-moi ci dessous si ton business model est constitué dans une optique qui t’apporte une rentabilité optimale.

 

A la semaine prochaine

Karina Urbina